Tissons l’amour – Projet 2017

Construire un centre pour des mamans veuves avec leurs jeunes enfants

Cavell2

Cavell Rowsell, missionnaire en Thaïlande depuis 40 ans

  • Afin de pourvoir un endroit sécuritaire pour les veuves avec leurs jeunes enfants et leurs bébés orphelins, au moment de leur perte, et pour équiper ces mères célibataires afin qu’elles puissent élever leurs enfants dans un environnement chrétien elles mêmes.
  • Pour pourvoir une alternative au remariage traditionnel des épouses mineures qui se remarient pour être en sécurité, mais qui perdent leurs enfants.
  • Ces familles auront besoin d’un revenu mensuel pour les mères, les nourrissons, et les tout-petits, pour de la nourriture, des vêtements, des soins de santé, etc.
  • C’est la vision du responsable du projet d’enseigner aux mères à faire du pain et des biscuits, etc. pour la vente afin que les mères deviennent auto-suffisantes durant cette période de trois ans. Cet apprentissage pourvoira également un moyen de soutenir à leurs besoin lorsque les enfants atteindront l’âge pré scolaire.
Le projet a débuté dans la maison du pasteur et sa femme mais l’espace est limité, et ils aimeraient avoir un centre pour ces familles et pour leur formation. Le coût estimé est 43,000 $.

Demandez la présentation Power Point pour informer votre groupe.

paocapdc zoelogo missionsinternationales

Nous invitons 30 personnes/groupes/assemblées à contribuer 300 $ en 2017, pour un total de 9000 $.

Faites votre chèque payable à District du Québec des APDC
Faites parvenir votre don à:
Femmes de Vision
District du Québec des APDC
839 Lasalle
Longueuil, QC J4K 3G6
Pour information: ayank@dq.paoc.org    613-306-1015

Brigitte Aumont – Manman se la vi

“Fondé en 2014, Manman se la vi est un projet communautaire en Haïti venant en aide aux femmes enceintes et à leurs bébés, pendant la période pré et postnatale, à travers des enseignements, des visites à domicile et un soutien parental.formation-41

Notre désir est que les mamans puissent transmettre à leur tour leurs connaissances et expériences à d’autres mamans dans leur entourage. Également, nous souhaitons qu’elles puissent s’épanouir en tant que femmes et en tant que mères, qu’elles puissent prendre conscience de leur plein potentiel afin de s’emparer pleinement de leur destinée. Manman se la vi, pour des mamans épanouies en Haïti.”

Présentation du projet Manman se la vi.

Manman se la vi_Presentation

Pour en savoir davantage sur le travail de Brigitte Aumont et du projet Manman se la vi, visitez leur site internet.

Projets Zoé

Constituer un réseau de Canadiennes prêtes à répondre aux besoins de femmes vulnérables partout dans le monde.

Quatre domaines clés sont ciblés :
La santé, l’éducation, le trafic d’êtres humains et du sexe, et l’émancipation économique… tout cela en ayant à cœur la transformation spirituelle.

Faites connaissance avec des femmes extraordinaires qui œuvrent aux quatre coins du monde, par amour pour Christ pour faire une différence, auprès de ceux qui ont de grands besoins.

Tout en lisant leurs témoignages, laissez le Seigneur toucher vos cœurs, et demandez à Dieu de vous guider pour le choix de projets missionnaires inspirants. N’hésitez pas à communiquer avec moi avec vos questions ayank@dq.paoc.org  concernant les projets Zoé.

Un projet à connaître! Pour en savoir plus, visitez le site internet du projet Zoé.

Des nouvelles du MTC en Ouganda: L’histoire de Patrick

MTCDec09_099_editNous venons de terminer trois semaines de formation d’implantation d’églises et des missions au MTC (Missions Transformation Centre) en Ouganda: l’enseignement, la discussion, les excursions, la prière, le mentorat, et la cure d’âme. La plupart des 26 participants étaient des étudiants qui revenaient pour le niveau supérieur de formation. Quelle joie d’entendre comment ils ont mis en pratique ce qu’ils avaient appris dans les formations précédentes. Permettez-moi de vous raconter une de ces histoires…

Patrick est un jeune évangéliste qui a assisté à la formation missionnaire l’année dernière. Au début de la cette session, Dieu l’a appelé à quitter la maison pour implanter une église dans une ville spécifique d’une région retirée d’Ouganda où la langue et la culture sont différentes. Les conditions de vie sont très rudes. Il a lutté avec cet appel, mais à la fin de la formation, il a dit: « Oui, Seigneur. » Donc, il est parti vers cette ville en juillet avec cinq dollars d’essence dans sa moto, quelques assiettes et des draps pour un lit, pas d’argent, et pas de promesse de soutien. Quand il n’a plus eu d’essence, il a échangé toutes ses assiettes sauf une pour un peu plus d’essence. Il a fait face à plusieurs défis, mais Dieu a dirigé et pourvu à chaque pas.

Huit mois plus tard, une communauté de 50 nouveaux croyants se rencontrent régulièrement. L’épouse et les enfants de Patrick ont déménagé pour le rejoindre. Un terrain a été acheté et les gens ont commencé à fabriquer des briques pour un bâtiment pour l’église. Une école est aussi prévue pour servir les enfants des villages autour où il n’y en a pas d’écoles. Aucun de ces villages n’a une église non plus. Patrick et les nouveaux croyants implanteront des églises dans deux villages par an jusqu’à ce que chaque personne de la région ait eu l’occasion d’entendre l’Évangile. Ce groupe d’églises servira ensuite comme base pour apporter l’amour de Dieu dans une autre région.

Priez, s’il vous plaît, pour Patrick et pour d’autres étudiants du MTC qui sont rentrés chez eux. Chacun a son histoire. Je remercie Dieu pour le privilège d’avoir pu participer un peu à ces histoires. Merci à chacun qui me soutient financièrement et dans la prière!

Cliquez ici pour avoir plus de renseignements pour soutenir le ministère.